25 milliards

Publié le par krissolo

140, 171, 200? Personne ne sait vraiment de combien de pourcent aura été augmenté le traitement de Notre Bon Président. Mais ce que tout le monde sait, par contre, c'est qu'il a été augmenté. Même que c’est bien normal, parait-il, puisque le pauvre était moins payé que le moins bien payé de ses secrétaires d’Etat. Ce que tout le monde ne sait pas, par contre, c’est que le traitement du pauvre en question s’entend « tous frais payés ». Qu’il est lavé, nourri, blanchi gratuitement à l’Elysée alors que les secrétaires d’Etat en question, eux, payent leurs factures. 250, 320, 380? Personne ne sait exactement le nombre cumulé de kilomètres de bouchons ces derniers matins en Ile de France. Mais ce que tout le monde sait, par contre, c'est qu'il y a eu des bouchons. Même que c’est scandaleux et que les français sont pris en otage. Je voudrais bien les voir d’ailleurs les français en question si, un beau matin, on venait leur annoncer qu’ils vont devoir travailler 5 ans de plus pour avoir une retraite à taux plein et qu’en plus les mensualités de leurs retraites vont être amputées de 150 à 300 euros. Mais passons, car nous nous éloignons de notre sujet.

171, 320, l'actualité semble s'être focalisée ces derniers jours sur des nombres, imprécis mais utilisés et rabâchés à longueur de temps dans les médias car jugés par les journalistes comme étant "parlants", "symboliques", voire "porteurs de sens". De mon coté je souhaite plutôt vous entretenir d'un autre nombre, beaucoup plus petit - en valeur absolue - que les précédents : le nombre 25.


Tout seul, reconnaissons-le, il ne veut pas dire grand chose. Mais si  nous prenons le soin d'y accoler la notion de milliards, comme je l'ai fait dans le titre de ce post, il devient tout de suite plus parlant. Cependant, pour que son statut passe de "parlant" à symbolique", encore faut-il que je vous précise de quelle unité de compte je parle. Sont ce des milliards de fourmis, des milliards d'étoiles ou sont ce, plus prosaïquement, des milliards d'euros? Tout juste, ce sont des milliards d'euros! Voilà qui donne tout de suite, vous en conviendrez, une portée symbolique certaine à ce nombre. Car nous ne sommes pas ici dans le détail, fusse t'il de l'Histoire, mais bien plutôt dans ce que les économistes appellent  les "grandes masses".


Reste maintenant à faire de ce nombre, un nombre "porteur de sens".
Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit d'énoncer à quoi correspondent ces 25 milliards d'euros. Là encore, comme tout à l'heure, plusieurs solutions s'offrent à nous. Il pourrait s’agir du montant des plus values que M. Lagardère et ses amis auraient parait-il empoché en revendant leurs actions Airbus juste avant que la crise que connait l’avionneur ne soit rendue publique. Je vous rassure, c’est bien moins, même si cette pratique et ces montants, s’ils s’avéraient avérés, seraient proprement scandaleux. Il pourrait s’agir du montant de la dette publique. De cette dette dont Notre Bon Président nous a tant parlé durant la campagne – copiant en cela à peu de frais le chemin emprunté par Frère François et Sœur Ségolène – et dont Il nous parle si peu depuis. Je vous rassure, ou vous inquiète plutôt, c’est beaucoup plus.


Ce montant, de 25 milliards d’euros, correspond tout simplement à l’ensemble des exonérations, déductions, remises et autres avoirs que les entreprises françaises ont pu obtenir de la part des pouvoirs publics en 2006.
Cela touche toutes les entreprises - de la multinationale qui exporte à tour de bras à la société en nom individuel du fin fond de la Creuse - et cela compile l’ensemble des taxes - des charges patronales à l’impôt sur les sociétés. C’est d’ailleurs pour cela que ce chiffre de 25 milliards n’est certainement pas totalement exact. D’ailleurs je vous prierais de noter que, comme pour les manœuvres de M. Lagardère et consort, le conditionnel est de rigueur. Car il est difficile, voire tout bonnement impossible, d’agréger l’ensemble des montants des diverses ristournes issues des divers dispositifs mis en place dans notre beau pays. Reste qu’il apparait comme étant le plus crédible aux yeux de bon nombre d’économistes, de syndicalistes et même de journalistes. Ceux non encore rachetés par Bernard Arnaud ou Martin Bouygues s’entend.

25 milliards.
Le nombre doit tout de même paraitre indigeste à celui qui croit en ce discours si facilement convenu qui affirme que l’Etat nous taxe trop et que la baisse des charges est la seule solution pour, en vrac et sans avoir à rayer les mentions inutiles, éviter les délocalisations, conserver la compétitivité de nos entreprises, permettre aux énergies de se libérer, … J’en oublie sans doute de ces poncifs dont nos oreilles sont à longueur de temps rebattues mais vous voudrez bien, j’ose le croire, m’en excuser. 25 milliards d’allègements fiscaux qui pourraient, s’ils étaient au moins en partie récupérés, venir sans difficulté aucune, remplir les caisses des comptes sociaux. 25 milliards qui pourraient éviter, par exemple, la mise en place des franchises médicales que Notre Bon Parlement a voté il y a peu, en douce, au moment où tout le monde ne parlait que des 600 millions que couteraient les régimes spéciaux de retraite, du montant de l’augmentation de Notre Bon Président ou du nombre de kilomètres de bouchons aux abords de Paris ... Mais, que voulez vous, tous les nombres ne se valent pas, ni en valeur absolue, ni en valeur relative.

europe.jpg

PS : Vous aurez noté sans doute que je n'ai quasiment pas, et peut être même pas du tout, usité du point d'exclamation dans cet article. Malgré mon envie de le faire, je me suis dit qu'il serait plus pertinent de vous laisser la possibilité de les placer par vous même. 

Publié dans Miscellanees de 2007

Commenter cet article

Ismaliath 25/11/2007 13:18

Honteux !!!!!!!!!!!!!
C'est tout ce qui convient ! Mais bon, avec le nabot hystérique, on s'y attendait...

Varandzo 24/11/2007 21:57

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Farrah 22/11/2007 22:23

Ah ouais je dis la même chose que le journal de TF1 ? Comme quoi ils ne disent pas que des conneries alors ;-) Ah ah

J'ai lu ton article, vite fait (viteuf comme disent les djeunz). Je suis pas trop au courant de l'actualité (sauf celle qui concerne le RER A...), je regarde peu la TV (sauf le journal de Claire Chazal il semblerait ah ah). 25 milliards ça correspond donc à ce que l'ensemble des entreprises a pu éviter de payer l'an dernier... Donc c'est un manque à gagner si je te suis bien? C'est sûr que dit comme ça, ça fait beaucoup... Après faut voir ce que ça représente par entreprise.
Y a combien d'entreprises en France?
Et puis autre question, pourquoi y a t'il eu de tels abattements? Il doit y avoir une raison je suppose?

david 22/11/2007 20:08

fichtre, 25 milliards... dire que l'on râle parce que notre bon roi s'est augmenté de quelques pourcents... le saint homme a su faire preuve de modération! en plus comme on l'a entendu pendant la campagne, c'est un humaniste, un fervent catholique et aussi un bon musulman... vive le roi!!!

et toi Krissolo, je te souhaite une belle augmentation à toi aussi, et en attendant, un excellent week end!

serge 22/11/2007 18:09

moi je pense que le monde n'est pas parfait , qu'il faut voir plus loin que son nez ,ne pas écouter le médias et autres ..pour les retraites le blog "sandrinetteu" est clair et on peut se faire une opinion .... le salaire du président, je ne regarde jamais chez mon voisin ses gains et je ne jalouse personne, mais il doit gagner certainement moins que certains artistes ou sportifs qui crient mais qui n"allongent pas souvent la monnaie ...par contre ce que je trouve anormal c'est que les salaires du travail soit si bas ou que les femmes n'aient pas le même salaire que les hommes à travail égal , voila de beaux combats à mener.
de la diversité d'opinion le débat s'enrichit et on progresse.
bonne soirée