Fred Chichin

Publié le par krissolo

Il y a peu j’ai eu l’occasion de laisser un commentaire, je crois que c’était chez Drux à moins que ce ne soit chez Tit’ Nana ou encore ailleurs, sur un post concernant les Rita Mitsouko. J’y disais, en substance, le plaisir qui avait été le mien de les voir en concert au tout début de leur carrière. Dans une boite-restaurant-salle de spectacle du nord de la Corse lors d’un été où je n’attendais rien d’autre que la fameuse trilogie « sea, sex and sun ».  Marcia Baila commençait à cartonner et le duo avait été impeccable, enchainant une petite dizaine de titres seulement, mais tous sur-vitaminés et emmenés par l’énergie incroyable de Miss Catherine. Derrière, planté sur ses très longues jambes, trônait un Fred Chichin dégingandé et rigolard. C'est sur que passer des squats et de l'usine Pali-Kao - où ont aussi joué Les bérus par exemple - aux disques d'or, ça doit donner la banane ... Mais voilà que ce soir, la maison de disques Because et l'organisateur de concerts Corida nous apprennent que le guitariste du duo français est décédé ce matin. Il serait mort, à seulement 53 ans, des suites d'un cancer fulgurant. Dire qu’avec sa partenaire de toujours ils auraient dû se produire ce soir même dans la mythique salle de l’Olympia …

Né en 1954, Fred Chichin avait connu le succès à tout juste 30 ans, grâce au tube intersidéral « Marcia Baila » bientôt suivi d’« Andy » ou de « C’est comme ça » qui, tous deux, se sont vendus à plus d’un million d’exemplaires. Comme pour la majeure partie des morceaux de ceux qui sont devenus depuis simplement « Les Rita » c’est Fred qui à l’époque en a composé la musique et fait les arrangements. Entre ces beaux jours de 1984 et aujourd’hui, 23 années se sont écoulées, rythmées par 11 albums et plus d’une vingtaine de single. Tous n’ont pas connu, loin de là, un succès aussi important mais « les Rita » ont réussi ce que peu de groupes français des 80’s ont réussi – à l’exception d’Indochine peut être – c’est à dire durer. Aujourd’hui ce duo n’est plus, Fred s’en est allé, et nul ne sait si, comme le « Petit Train » chanté jadis, il poursuit son chemin …

En hommage, un excellent clip du temps - encore tout récent - où ils étaient deux et où ils mettaient le feu.

 

PS qui a un peu à voir : J’ai pour principe de ne jamais poster deux articles de suite sur le même thème. Or, après Daft Punk, voilà un article sur Les Rita Mitsouko. Mais les principes, c’est aussi fait pour être enfreints de temps en temps non ? (Et à propos de l'article précédent, c'est quand vous voulez pour laisser des coms d'ailleurs :-)

PS qui n’a rien à voir : Tout cela repousse mon post sur les Beaux Livres à offrir pour Noël. Il viendra sans doute, espérons seulement que vous n’ayez pas acheté tous vos cadeaux d’ici là car il y a vraiment des trucs sympas (teasing, quand tu nous tiens…)

PS qui n’a rien à voir non plus : J’avais aussi rédigé un début de quelque chose autour de la rencontre d’Annapolis. Je sens que cet article là est à passer pour pertes et profits …

Publié dans Miscellanees de 2007

Commenter cet article

càm 09/12/2007 08:37

je ne connaissais pas cet artiste, il me semble avoir vu une vidéo il y a fort longtemps, mais je n'en suis pas certaine. C'est un bel hommage que tu as fais Krissolo.

Boulugre 06/12/2007 00:55

Tchao Fred! Les Rita demeureront toujours pour moi l'archétype du duo d'artistes. Déjà lycéen, avec ma première vraie copine je m'imaginais pulvérisant le Top 50! 20 ans plus tard je rêve toujours. La musique est la seule chose qui a jamais pu me rapprocher des femmes. J'envie Fred d'avoir rencontré sa compagne encore jeune, d'avoir pu construire une carrière et une vie à ses côtés. Point de regrets, cette vie aura été bien remplie. Ses enfants vont devoir grandir sans lui, mais ils n'auront point à rougir de keur paternité. Un jour peut être, des collèges porteront son nom. Freddie, je bois à ta santé!

Drux 02/12/2007 02:24

Salut Kriss

Et simplement merci pour tes mots :
c'est une drogue je crois tu as raison et en cela ça fait même presque peur...surtout quand on en vois les effets contradictoire...m'enfin avec le soleil les idées claires reviendront...

Les rita, c'est vraiment déjanté et c'est une bien triste nouvelle que tu m'apprends là. Je n'étais pas celui qui t'a parlé des Rita mais ma foi merci bien d'avoir visité l'un de mes pitis endroits virtuels d'à moa.

Et aussi en passant, pendant que j'y suis (^^),
bravo à toi pour tes chaines dont j'ai été l'une des nombreuses victimes par deux fois il me semble, et bravo aussi pour tout ton fin travail d'investigation, sur la dernière en date, que j'ai lu quelques articles plus bas.

un bon week-end et plein de bonnes choses à toi!

celia 01/12/2007 23:07

j'adore ce groupe, je suis triste que cela eait fini comme ca... si jeune en plus...
adieu l'artiste!

elbertrude 01/12/2007 12:56

Un bel hommage que voilà.
Niveau excentricité, ils avaient la palme ces deux-là ! Heureusement que la musique leur permettra de traverser les âges.