Légèreté

Publié le par krissolo

Après un dernier billet plutôt « acéré », il m'a semblé que je me devais de revenir à des choses un peu plus légères, ou en tous les cas moins polémiques. C'est parti.

Tout d'abord
, il fallait que je réponde à « l'invitation » de Falcon, qui m'a gentiment attaché à une chaine tournant actuellement sur certains blogs. Pour répondre à sa demande, il me faut mentionner « six choses/habitudes/tics non importants sur moi-même ». Allons y donc ...


1. Je me suis arrêté de fumer deux fois, et j'ai repris deux fois ... Mais, comme on dit, « jamais deux sans trois ». La 3ème fois sera donc la bonne.
2. Je hais les insectes.
3. J'ai l'habitude, quand j'aime un morceau, de l'épuiser jusqu'à la corde. Le dernier en date, je l'ai découvert sur France Inter il y a une semaine et depuis je ne débloque pas ...

 


4. La désertion partielle (Beber, Miss Eronrouge, Càm, ...) ou totale (Alain, Raleur, Zgur, Le Clown, Linda, Mamylette) de certain(e)s « habitué(e)s » de mon ancien blog - ou même des débuts de celui ci - me touche plus qu'elle ne devrait.
5. J'ai du poil au menton, ... et ailleurs. Et je ne pense pas à l'élection présidentielle quand je me rase le matin.
6. C'est toujours une torture pour moi de choisir à qui je vais faire suivre une chaine comme celle-ci. En l'occurrence, les « heureux » et « heureuses » élu(e)s sont : 3 filles, Dominique, Farrah et Juju et 3 gars, Varan, Emil et Nagy (dont j'ai vraiment hâte de savoir s'il peut répondre à cette demande via un de ses magnifique dessin) ... En attendant, je m'en vais, comme il est de coutume, les prévenir tous les six que je viens de les « tagguer ».


En deuxième lieu
, je souhaitais continuer à explorer avec vous les arcanes de mon baladeurPour rappel, par manque de place - et aussi parce que j’aime beaucoup passer d’un univers à un autre - il n’y a toujours dedans qu’un seul et unique morceau de chaque artiste. Et cela que je connaisse cet artiste depuis longtemps - et possède la majeure partie de sa discographie en mp3, sur DVD, sur CD ou même en vinyles ou en K7 audio (si, si, j’en ai encore !) – ou pas. La liste d'aujourd'hui comporte des artistes commençant par une de ces trois lettres : G, H et I. Pourquoi trois lettres ? Tout simplement car il n'y a pas assez d'artistes dans chacune d'elle pour vous présenter quelque chose d'assez dense à mon goût.

Grand Corps Malade : Les Voyages En Train. Déjà devenu un grand classique ...
Guns And Roses : You Could Be Mine. La B.O. de Terminator 2, la scène de poursuite entre le T100 chevauchant une moto et le T1000 au volant d'un camion, une tuerie.
Harry Belafonte : Day O. Autre B.O., celle de Beetlejuice, autre tuerie avec cette scène mythique où les participants à un repas se trouvent hantés par les anciens habitants de la maison qu'ils viennent d'acheter. Winona, i love you!



Huey Lewis And The News : The Power Of Love. Encore une B.O.! Et encore une tuerie, Retour Vers Le Futur et la scène du réveil et de la course vers le bahut.
Icon Of Coil : Access And Amplify (Club Remix) : Le versant « dance » de l'EBM version années 2000. Titre phare de ce qui reste à ce jour le meilleur album de ce groupe.




Indochine
: L'aventurier. Même s'ils ont connu de nombreux succès par la suite, pour moi rien dans leur discographie n'a jamais égalé ce coup d'essai transformé en coup de maître.
Iris : You're The Answer. De la
« synth pop », un style que j'affectionne particulièrement mais qui ne bénéficie de strictement aucune promotion en France, à mon grand désarroi.
Israel Kamakawiwoole : Over The Rainbow. Un artiste au nom hautement imprononçable mais qui, avec ce morceau, a commis une petite chanson tout simplement magnifique de simplicité et d'émotion.


En troisième point
, avant de vous quitter, je souhaitais vous reparler d'une initiative que j'avais déjà eu l'occasion de promouvoir dans mon blog précédent. Après demain, le 29 février, aura lieu la prochaine édition de l'opération
« Obscurité Mondiale ». Pour la France, elle se déroulera de 19 heures 55 à 20 heures 00 (et plus si affinités). Il s'agira alors, comme lors des précédentes éditions, d'éteindre toutes les lumières et si possible tous les appareils électriques, pour que la planète puisse respirer. Certaines réactions avaient été plus que sceptiques  l'année dernière.  D'aucun avaient argué du fait que, lors de la remise en lumière, la surtension provoquée aurait finalement dépensé plus d'énergie que les cinq minutes d'obscurité n'avaient permis d'en économiser. Soit. Il nous reste donc à adapter le temps de nos arrêts respectifs, afin que nous ne redémarrions pas tous ensemble. Certains pourraient choisir de ne tout arrêter que pour seulement deux ou trois minutes, tandis que d'autres pourraient se laisser aller à tirer jusqu'à dix ou même vingt minutes. C'est qu'il est possible d'en faire des choses, en vingt minutes, seulement éclairés à la lueur des bougies ...
 

terre---copie-1.jpg


PS qui n'a rien à voir :
Je ne pouvais pas mettre fin à ce billet sans vous faire connaitre le contenu d’un courriel que j’ai reçu il y a peu et qui, tout en m'en rappellant un arrivé il y a un an environ et qui concernait le mariage, m'a tout de même bien fait sourire. Le principe est celui d'un utilisateur d'un logiciel écrivant au SAV de son fournisseur.

Madame, Monsieur,

Il y a six mois, j'ai changé ma version Chirac 2.0 par la version Sarkozy 1.0 et j'ai noté que le programme a lancé une application inattendue appelée Maintenant-vous-allez-en-baver 1.0 qui a considérablement réduit les performances de mon processeur. Dans la notice, cette application n'était pourtant pas mentionnée. De plus, Sarkozy 1.0 s'installe dans tous les autres programmes et se lance automatiquement lors du lancement de n'importe quelle application, parasitant l'exécution de celles-ci. Des applications telles que liberté-d-expression 8.9 ou Vivre-ensemble 3.2 ne fonctionnent plus. De plus, des programmes occultes (virus ?) nommés Paranoia 11.5, Démagogy 7.0 et Autoritarism 9.5 se lancent de temps en temps et soit plantent le système, soit font que Sarkozy 1.0 se comporte de façon totalement inattendue. Je n'arrive pas à désinstaller ce programme, ce qui est très embêtant, surtout quand j'essaye d'exécuter l'application Joie-de-vivre 8.2. Par exemple, la commande : /service-public.exe ne fonctionne plus. D'autres utilisateurs de Sarkozy 1.0 m'ont fait part de l'existence d'applications telles que T'as-tes-papiers Version 6.0 et Allez-zou-charter-Bamako Version 3.4 liée à l'utilisation de Sarkozy 1.0 sur certains processeurs. J'envisage de revenir à la version Chirac 2.0 que j'avais avant, mais cela à l'air très compliqué. Que faire?
 
Signé, un utilisateur démoralisé.

Réponse du SAV :

Monsieur,


Votre plainte est très fréquente chez les utilisateurs de Sarkozy 1.0, mais elle est due le plus souvent à une erreur de conception de base. Beaucoup d'utilisateurs passent de leur version Chirac 2.0 à Sarkozy 1.0 en pensant que Sarkozy 1.0 n'est qu'un programme d'utilitaires destiné à prolonger les fonctionnalités de Chirac 2.0. Or, il n'en est rien : Sarkozy 1.0 est un système d'exploitation complet conçu pour gérer toutes vos applications. Il est entendu que le retour à Chirac 2.0 est impossible. Deux options s'offrent à vous :
- Soit vous décidez de conserver Sarkozy 1.0, et vous attendez 5 ans, au mieux, avant d'opter pour un système d'exploitation plus satisfaisant et performant. Dans ce cas, en ce qui concerne les programmes Démagogy 7.0 ou Autoritarism 9.5, il faut savoir que ce sont des programmes d'ancienne génération utilisés sous le système Vichy.40, qui aujourd'hui connaissent des problèmes de compatibilité. Des mises à jour de République-Française bientôt téléchargeables devraient permettre de résoudre le problème. Evitez cependant d'utiliser les touches Echap ou Suppr trop souvent sous Sarkozy1.0, car vous risquez de lancer des applications néfastes comme C:/casse-toi-connard.exe ou C:/prison-ferme.exe. Pour éviter ces inconvénients, pensez à lancer régulièrement la commande C:/manifestation-de-soutien-ump.exe pour tenter de stabiliser quelque peu le système. Attention : il va sans dire que les déceptions lors de l'utilisation de Sarkozy 1.0 risquent d'être nombreuses.

- Soit vous choisissez de restaurer une partie du système. Pour ce faire, il vous faudra assez prochainement télécharger le patch Vote-à-Gauche-aux-municipales pour récupérer une partie des fonctionnalités de votre ordinateur et en améliorer provisoirement les performances.
 
 

Commenter cet article

célia 24/03/2008 16:01

coucou Kriss! ca fait longtemps que je n'ai pas laissé ma trace ici... un peu comme les autres, manque d'inspiration!bisous bisous! a bientot!

Beber 23/03/2008 17:41

C'est pas parce que je laisse moins de com que je déserte !!! Mais c'est vrai que je viens moins......

krissolo 05/03/2008 19:01

Hello,Miss Eronrouge, tu viens sans doute de battre - haut la main - le record du com' le plus long sur ce blog. Félicitations, et merci. Le reste de ma réponse est déjà en ligne, soit chez toi, soit dans l'article du dessus ;-)Dominique, de petites addictions multiples, pour en remplacer une grosse, l'idée n'est pas mauvaise, je la garde en tête pour la mettre en oeuvre le moment venu.Skalpa, merci de ton passage, et n'hésite pas à profiter d'autres occasions pour laisser un message ;-)Mamylette, content de te revoir parmi nous et aussi de savoir que de temps à autre tu ne fais pas que retrouver des choses présentes chez toi mais que tu apprends 2 ou 3 trucs par çi par là.@ + ...

mamylette 05/03/2008 00:07

on peut visiter, lire plusieurs articles le même jour  sans laisser de traces de son passage,s'apercevoir que l'on retrouve les mêmes sujets que soi, et qu'à ce moment précis on ne trouve pas le petit + qui ferait tilt, alors on repart comme on est venu, dans le silence.Mais j'ai toujours plaisir à venir voir ce qui se passe ici et ailleurs,découvrir ce qui m'est passé inaperçu dans les journaux qui ont tant de choses vraies ou mensongères à raconter . j'ai fait quelques découvertes ce soir, je reparts contente. bisous Krissolo

skalpa 02/03/2008 16:15

profite de l'occasion n°6 pour passer icià bientôt ici ou ailleurs..